Les propositions de la Direction en séance ce jeudi 10 mars

Le projet de la direction est devenu un texte que les négociateurs on reçu la veille au soir à 18H30. La séance se tient ce jeudi 10 mars De  9h30 à 12H00.

Ce texte ci-dessous qualifié de non définitif sera proposé en consultation du Comité d’Entreprise mardi prochain 15 mars lors de la séance ordinaire. D’ici là, les organisations syndicales peuvent contre proposer d’autres solutions que celles décrites dans ce texte.

LA QUESTION EST : CE PROJET SERA T’IL AMENDABLE ET AMELIORE ? la CFDT continue d’y travailler. on y croit ! 

Un long débat / échange avec Claude France, Isabelle Vervaecke et Arnaud Kéroullé s’est tenu ce matin.

En vrac, ont fait l’objet de discussions – parfois tendues :

  • La fameuse journée de solidarité,
  • Le 12ème jour de RTT et son mode de calcul
  • De la question des journée de travail trop longues et des heures non comptées,
  • De la charge de travail,
  • Des indicateurs permettant de prévenir les burn-out,
  • Des mesures pouvant être prises pour protéger les personnes des effets des surcharges,
  • D’une forme de  « solidarité » des salariés que demande la Direction ( En lien avec la perte du Radar, et le maintien et développement du site de Rennes hors Radar, )
  • Du contexte particulier de croissance de 20% du build constatée sur le 1er trimestre et le second à venir et des solutions pour y faire face ..
  • Des espaces de négociations trop faibles , de l’intérêt de plutôt construire ensemble les solutions
  • et quelques sujets encore .

En savoir plus, Des questions ? Contactez les négociateurs CFDT : Fodil Attar, Vincent Biaggi, Dominique Despré, Philippe Couture , Marie-Christine Lebert ou Patrick Veruppen.


Projet de texte de la direction .. en l’état et encore en cours de négociation . suite la semaine prochaine , le projet sera présenté au CE , sera t’il conservé en l’état ou amélioré .. on y croit .. A suivre …

 

NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE 2016

Dans le cadre de la négociation annuelle obligatoire, les représentants de la direction de l’UES Worldline ont rencontré les organisations syndicales représentatives à plusieurs reprises : le 16 décembre, le 19 janvier 2016, le 5 février 2016, le 12 février 2016, le 25 février 2016 et le 10 mars 2016.
Au cours de ces réunions, la direction a présenté aux délégations syndicales ses propositions relatives à la politique salariale 2016 et aux divers thèmes abordés lors de la négociation, les organisations syndicales représentatives ont également fait part de leurs revendications.
Le 15 mars 2016, la direction a consulté le Comité d’Entreprise sur le projet d’accord d’entreprise.
En vue d’aboutir à un accord d’entreprise pour clore la négociation annuelle obligatoire, elle a ensuite demandé aux organisations syndicales représentatives de lui faire connaître leur intention quant à la signature de ce projet d’accord.

1. Augmentations générales
 Pour les collaborateurs dont le salaire annuel fixe temps plein est inférieur ou égal à 20 000 euros bruts : une augmentation au 1er janvier 2016 de 20 euros brut par mois correspondant à un total de 260 euros bruts pour une année complète. La mise en oeuvre de cette mesure aura lieu sur la paye d’avril 2016, aussi pour les mois de janvier, février et mars, une prime de 60 euros brut sera versée au mois d’avril 2016 aux salariés concernés, au prorata-temporis pour les salariés embauchés entre le 1er janvier 2016 et le 31 mars 2016.

 Pour les collaborateurs dont le salaire annuel fixe temps plein est supérieur à 20 000 euros bruts et inférieur ou égal à 30 000 euros bruts : une augmentation au 1er juillet 2016, sans rétroactivité, de 15 euros brut par mois correspondant à un total de 195 euros bruts pour une année complète.

 Pour les collaborateurs dont le salaire annuel fixe temps plein est supérieur à 30 000 euros bruts et inférieur ou égal à 35 000 euros bruts : une augmentation au 1er juillet 2016, sans rétroactivité, de 10 euros brut par mois correspondant à un total de 130 euros bruts pour une année complète.

 En application de l’article 2 du chapitre 1 de notre accord d’entreprise, pour les collaborateurs bénéficiant d’une prime d’objectifs ou d’une prime commerciale dont la rémunération mensuelle fixe de base temps plein est inférieure à 4505 euros brut : une augmentation au 1er juillet 2016, sans rétroactivité, de 5 euros brut par mois correspondant à un total de 65 euros bruts pour une année complète.

En application de l’article 2 du chapitre 1 de notre accord d’entreprise, pour les collaborateurs ne bénéficiant, ni d’une prime d’objectifs, ni d’une prime commerciale dont la rémunération mensuelle fixe de base temps plein est inférieure à 6436 euros brut : une augmentation au 1er juillet 2016, sans rétroactivité, de 5 euros brut par mois correspondant à un total de 65 euros bruts annuels pour une année complète.

Ces augmentations de salaire seront calculées au prorata-temporis pour les salariés à temps partiel.
2
2. Augmentations individuelles
Un budget de 1,6% de la masse salariale totale sera consacré à effectuer des augmentations individuelles applicables au 1er juillet 2016 sans rétroactivité. La sélectivité dans l’attribution de ces augmentations individuelles sera de 65% minimum de l’ensemble des salariés.
3. Partage de la valeur ajoutée
La direction de l’UES Worldline conviera les organisations syndicales le mardi 10 mai 2016 afin d’ouvrir une négociation en vue d’aboutir à la conclusion :
– d’un accord de participation au niveau du périmètre de l’UES Worldline,
– d’un avenant à l’accord d’intéressement Worldline actuel pour intégrer Equens Worldline Company dans le périmètre de l’accord d’intéressement.

4. Restauration

– Prime de panier :
Au 1er mars 2016, la valeur de la prime de panier sera portée à 5,55 €.

– Restauration des sites de Seclin :
Au 1er avril 2016, le montant de la part patronale par repas sera augmenté :

– Pour Seclin de 0,15 € TTC.

– Titres restaurant :
La valeur des titres restaurant Province change à partir du 1er avril 2016 :
Valeur faciale
Part patronale
Part salariale
Région parisienne
11
6,60
4,40
Province
9
5.40
3.60
5. Prime de transport (horaires par cycle)
A compter du 1er mars 2016, la direction de l’entreprise s’engage à financer forfaitairement sur la base d’un plafond annuel de 122 € les frais de carburant engagés pour les déplacements des salariés en horaires par cycle entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail, Sont concernés les collaborateurs, hors région parisienne, travaillant en horaires par cycle pour lesquels l’utilisation d’un véhicule personnel est rendue indispensable par leurs conditions d’horaires de travail particulières ne permettant pas d’emprunter un mode collectif de transport. Conformément à la réglementation, le collaborateur devra présenter la photocopie de la carte grise de son véhicule.

6. Journée de solidarité
La journée de solidarité sera travaillée par les salariés de l’UES Worldline en 2016. Cette journée est fixée au Lundi de Pentecôte, soit le 16 mai 2016. Les salariés désirant ne pas travailler cette journée devront poser un jour de repos (congé payé, jour de RTT …). Les heures effectuées le Lundi de Pentecôte ne donneront pas lieu à majoration, ni pour jour férié, ni pour heures supplémentaires.
3
7. Besoin exceptionnel de ressources de développement / paiement de jours de congés
A titre exceptionnel, en raison d’un besoin important de ressources de développement sur le deuxième trimestre 2016, les salariés de l’UES Worldline dont les codes GCM sont AEM, AD, PM ou ASP (information disponible sur MyCareer), pourront demander sur la base du volontariat à bénéficier du paiement de cinq jours maximum de leur solde de congés payés acquis du 1er juin 2014 au 31 mai 2015, solde de congés payés qui normalement est à prendre jusqu’au 30 juin 2016.
Les demandes de paiement seront adressées à la DRH en mettant en copie le manager N+1 et seront acceptées sans exception.
Ces jours de congés payés seront valorisés selon la règle de valorisation des congés payés la plus favorable entre le maintien de salaire et la règle du dixième.
La demande de paiement est à effectuer auprès de la DRH du 1er avril 2016 jusqu’au 30 avril 2016.
Ces jours de congés payés seront payés sur la paye du mois d’août 2016.
8. Congé parental à temps partiel
A compter du 1er avril 2016, les salariés de l’UES Worldline en congé parental à temps partiel pourront demander pendant la durée de ce congé à cotiser à taux plein sur la part salariale du régime de base et du régime complémentaire de retraite. Cette demande sera acceptée par la DRH. Tant que le salarié cotisera à taux plein pour ces cotisations retraite pendant son congé parental à temps partiel, la direction financera la part patronale de ces cotisations.

9. Pompiers volontaires
A compter du 1er janvier 2016, les salariés de l’UES Worldline engagés comme sapeurs-pompiers volontaires bénéficieront de 15 jours ouvrés de congés payés supplémentaires afin de leur permettre de participer à leur formation initiale. Ces jours de congés payés supplémentaires pourront être fractionnés. Le sapeur-pompier devra justifier de sa présence à cette formation initiale pour prétendre à ces congés supplémentaires.
10. Indemnité Kilométrique Vélo
A partir du 1er janvier 2016, en vertu du décret n°2016-144 du 11 février 2016, une Indemnité Kilométrique Vélo (IKV) est instituée au sein de l’UES Worldline représentant 0,25€ du km dans la limite de 100€ par année civile et par salarié.
Les bénéficiaires de l’IKV devront fournir chaque début d’année une attestation sur l’honneur attestant :
– de l’utilisation d’un vélo ou d’un vélo électrique de façon habituelle pour se rendre, soit de leur domicile à leur lieu de travail, soit dans le cadre d’un trajet de rabattement entre un arrêt de transport public et leur lieu de travail
– et de la distance annuelle parcourue qui devra totaliser 400 kms. 400 kms = 100 / 0,25.
4
Fait à Bezons en 6 exemplaires, le 10 mars 2016

Pour l’UES Worldline, Mme Isabelle Vervaecke

Pour la CFTC, le délégué syndical central,M. Florent Jonery

Pour la CFDT, la déléguée syndicale centrale, Mme Marie-Christine Lebert

Pour la CGT, la déléguée syndicale centrale,Mme Béatrice Desquiens

 

 

Laisser un commentaire