Quelle évolution des rémunérations en 2017 ?

Depuis le 1er janvier 2016 et la loi Rebsamen, nouvelle formule de la négociation annuelle obligatoire qui se décline à présent en plusieurs volets. Dans un premier temps et jusqu’à la mi-mai, les deux organisations syndicales représentatives CFDT et CFTC vont négocier avec la direction la mise en place de dispositifs d’évolution des rémunérations et proposer des solutions permettant que la richesse produite soit partagée équitablement entre nous tous. Nous tenterons également de penser une organisation du travail et des outils afin que notre temps de travail soit plus équilibré.

Les années précédentes, cette négociation s’est révélée être sans objet, la Direction décidant unilatéralement en venant picorer quelques idées dans le panier revendicatif de chacune des organisations syndicales. Le résultat était souvent inconsistant et ne permettait pas aux organisations syndicales d’approuver et encore moins de porter un véritable projet avec la Direction.

Afin d’éviter cette déconvenue, la CFTC et la CFDT ont construit ensemble un projet revendicatif unitaire. S’unir pour être plus nombreux à porter un projet commun et réussir à mieux convaincre notre Direction d’emprunter le chemin que nous lui proposons. Un projet délibérément construit autour de revendications moins nombreuses, simplifiées, et à la portée notable :

Pour une augmentation de l’enveloppe des PIVA

Nous participons tous à la réussite de nos projets et à la bonne santé de Worldline.
Face à une insuffisance chronique des politiques d’augmentation des salaires, des PIVA plus généreuse pourraient permettre un rééquilibrage. En touchant plus de 90% des salariés, elle nous semble être un bon moyen pour venir récompenser les efforts de tous. Elle mêle à la fois une dimension collective, touchant la très grande majorité des salariés, tout en permettant d’affiner les gratifications selon le contexte des équipes et les situations individuelles.

Aujourd’hui l’enveloppe des PIVA correspond à 0.5 mois de salaire mensuel de base de l’ensemble de la population considérée. Cela nous semble bien insuffisant en regard des montants des primes attribuées aux salariés touchants des primes commerciales et des primes sur objectifs :

  • 3,5M€ de PIVA distribués à 2500 salariés.
  • 8,7M€ de PO/PC distribués à 500 salariés.

Nos revendications :

  • Augmenter l’enveloppe des PIVA à 0.8 mois de salaire mensuel de base
  • Attribuer des PIVA toujours supérieures à 400€ (au lieu de 300€ actuellement) et n’excédant pas 120% du salaire mensuel de base. (Le maximum observé en 2016 est de 148%)

Pour une enveloppe d’augmentation

La qualité de la situation économique de notre entreprise, ses objectifs à moyen et à long terme doivent nous permettre d’augmenter correctement la rémunération des salariés.

Notre revendication :
Une enveloppe de 2.5% de la masse salariale, soit environ 3.5M€ nous semble adéquate, elle permettrait d’augmenter les salariés  sans nuire à la viabilité et aux projets  de notre entreprise (Augmentation générale + augmentation individuelle).

Le montant des augmentations générales se décomposerait de la manière suivante :

Critère >

Critère < Montant AG Montant AG annuelle

0 €

30 000 € 50 €

650 €

30 000 €

50 000 € 40 €

520 €

50 000 €

60 000 € 35 €

455 €

60 000 €

150 000 €

5 €

65 €

Pour une distribution de stock option

Si la distribution de stock option est un outil efficace pour fidéliser nos hauts dirigeants et les intéresser aux résultats de notre entreprise, alors pourquoi ne pas l’utiliser pour nous tous ?

La distribution de stock option pourrait être un moyen sans risque de récompenser les salariés pour la qualité de leur travail. Si l’action de notre société monte, c’est que tout va bien, notre situation économique est bonne, l’investissement et la rigueur des équipes sont au rendez-vous. Il est donc légitime que les salariés profitent de cette embellie puisque les politiques salariales sont sous contrôle strict pour dégager du cash et investir.

L’effort demandé est de plus en plus important mais la reconnaissance reste insuffisante. Un programme de distribution de stock-option permettra aux salariés de recevoir un retour sur leurs propres efforts et de toucher les fruits de leur efficacité dans le développement de la bonne santé économique de notre entreprise. Ces programmes ne grèvent ni le fonctionnement ni les investissements de l’entreprise.

Notre revendication :
La mise en place d’un programme de distribution de stock-options pour l’ensemble des salariés.

Pour l’augmentation de la dotation du CE

Le Comité d’Entreprise joue un rôle clé dans l’animation de notre collectif de travail. Sa dotation correspondant à 0,85% de notre masse salariale. C’est un élément qui permet au CE de proposer des activités et des services de qualités pour tous.

Cette dotation n’a pas été réévaluée depuis de longues années. Sa formule est moins généreuse que celle dont bénéficient les salariés du Groupe Atos en France, et elle est aujourd’hui insuffisante pour répondre à l’ensemble des projets et des envies des salariés et des élus.

Notre revendication :
Alignement de la dotation sociale du Comité d’Entreprise de Worldline sur celle du Groupe Atos soit 1,03%.

Pour la mise en place d’un Compte Epargne Temps pour tous

Car nos temps privés et professionnels s’équilibrent sur un temps long pouvant dépasser 365 jours,

Car on peut vouloir prendre moins de congés une année pour mener à bien un projet auquel on tient,

Car au contraire à certains moments de nos vies, famille, enfants ou amis auront besoin de nous bien au-delà de nos 32 jours de repos.

Notre revendication :
L’extension de l’actuel CET pour tous les salariés avec des possibilités de déblocage variées couvrant les attentes des salariés.

Nous avons présenté notre projet lors de notre première réunion le mardi 7 mars.  La Direction a pris note. Prochaine session le 30 mars. Affaire à suivre …

Vous aimez notre projet, dites-le nous !
Rendez-vous sur les sites de la CFTC et de la CFDT.

Plus nous serons nombreux à porter ces revendications, plus nous aurons de chance de construire une société plus juste et plus humaine.

Toute l’équipe CFTC / CFDT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *