Négociation en vue : améliorons notre couverture Santé

L’accord Santé en vigueur actuellement est l’accord Groupe Atos. Il reste applicable jusqu’au 1er Aout 2020 au plus tard. Nous devons donc mettre en place notre propre accord d’ici là. Il y a donc le temps. Mais pas vraiment car deux éléments viennent accélérer la négociation.

  • Une réforme gouvernementale « 100% santé » impose des modifications des contrats frais de santé dits « responsables » comme le nôtre :
    • Au 1er janvier 2020 pour l’optique et le dentaire
    • Au 1er janvier 2021 pour l’audiologie
  • Le ratio entre le montant des remboursements versés et la cotisation payée à l’assureur voisine les 86%. Ce qui est profitable à l’assureur qui reçoit plus d’argent qu’il ne verse ! L’équilibre des contrats Santé doit s’installer autour d’un rapport de 100%. Et là, la direction se dit, je peux économiser beaucoup d’argent très vite ! Normal, elle prend en charge 53% de la cotisation !

Et que va négocier la CFDT pour nous ? 

La baisse des cotisations au bénéfice des salariés et de l’employeur est un résultat attendu de la négociation. Notre priorité porte sur l’amélioration de prestations – tout en restant dans le cadre contraignant des contrats dits « responsables ».

Les niveaux de remboursement, les soins pris en charge, la qualité du service , le périmètre des ayants-droits doivent également avancer pour résoudre des problèmes concrets que vous avez rencontré.

Notre intention est également de demander l’étude du changement du gestionnaire VIVINTER. Beaucoup de difficultés liées à l’insuffisance et au défaut de qualité de sa prestation nous ont été rapportés.

Et que prépare la CFDT ?  

ACTE 1 : Augmenter notre propre expertise mais aussi celle de tous les négociateurs par une  formation préalable.

Pour nous assurer de la compétence et de la meilleure compréhension possible de tous les acteurs de la négociation, nous avons sollicité et obtenu une formation suivie conjointement par les négociateurs syndicaux et la Direction. La CFDT en a établi le cahier des charges (incluant les impacts de la toute nouvelle réglementation sur le reste à charge zéro par exemple).

ACTE 2 : Utiliser notre base de connaissance existante  

Parce qu’acteurs engagés dans le Comité de Suivi Santé/Prévoyance, parce que négociateurs de l’accord existant, parce qu’actifs auprès de vous au quotidien, nous avons déjà mis en stock les problèmes sur lesquels vous nous avez sollicités.

ACTE 3 : Recueillir la réalité et les suggestions du plus grand nombre

Il s’agit d’être les plus exhaustifs possible et en particulier, d’identifier et de recenser les cas de renoncement aux soins et les cas où le reste à charge est trop élevé.  Nous avons besoin de tous et de toutes : alors répondez au questionnaire, cela vous prendra quelques minutes. Avant le 13 Septembre en tout cas.  

ACTE 4 : Avec tout cela, Notre projet revendicatif CFDT sera … le vôtre !

A suivre donc. Restez connectés

et commentez sans hésiter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.