14 oct. 2019. Notre couverture santé évolue, accord en vue !

Le nouvel accord Santé a été signé cette semaine. La CFDT a joué à toutes les positions sur le terrain ! et c’est fait, de nouveaux droits sont là ! Découvrez en avant-première ce qui va changer pour vous. Si questions contactez nous sans hésiter.

Les essentiels des changements :

  1. En Janvier 2020, nos remboursements vont s’améliorer
  2. Les tarifs changent en deux temps au 1er Janvier 2020.  
  3. Des tarifs intermédiaires s’appliquent temporairement entre le 1er Octobre et le 31 Décembre 2019.
  4. Le régime est complété par un fonds social et diverses mesures sont mises en place.

Au 1er Janvier 2020, nos remboursements vont s’améliorer dans les situations et conditions suivantes :

  • Actes de médecine traditionnelle :
    • L’hypnothérapie, la micro kinésie, les nutritionnistes, la réflexologie, la sophrologie, la psychomotricité, l’ergothérapie et la naturopathie s’ajoutent aux actes pris en charge à hauteur de 1,5 PMSS soit 50,65€ par acte.
    • Le nombre de séances par bénéficiaire est porté à 10. 
    • Le nombre de séances de consultation de psychologue est élargi à 10.
  • Dentaire :
    • La rubrique « Parodontologie, gingivectomie et prophylaxie refusées par la Sécurité Sociale » est étendue à l’endodontie, la pédodontie et aux actes de chirurgie dentaire hors nomenclature,
    • Le montant maximum de remboursement de la rubrique est porté à la hauteur de 23% du plafond mensuel de la Sécurité Sociale soit 770€ par an.
  • Optique :
    • Maintien du remboursement actuel des montures :
      • 150€ pour les adultes
      • 120€ pour les enfants  

Le niveau de remboursement des montures est maintenu dans le cadre de la sur-complémentaire car le contrat responsable impose désormais une limite de remboursement de 100€ pour tous. 

  • Contraception et Fécondation :
    • Remboursement de la contraception non remboursée par la Sécurité Sociale et prescrite par un généraliste ou spécialiste dans la limite de 60€ par an par bénéficiaire ;
    • Ajout du remboursement de la fécondation in vitro non remboursée par la Sécurité Sociale dans la limite de 5000€ par bénéficiaire sur toute la durée de l’adhésion au contrat.

Les tarifs évoluent au 1er Janvier 2020.

Au 1er janvier 2020, la cotisation mutuelle « famille à charge » devrait légèrement diminuer et celle « conjoint payant facultatif » légèrement augmenter. Elle restera stable ou en légère augmentation en fonction du revenu du salarié pour les salariés qui paient les deux cotisations

Les tarifs sont modifiés entre le 1er Octobre et le 31 Décembre pour neutraliser l’excédent du régime

  1. Le régime est excédentaire sur l’année 2019 pour Worldline.
  2. L’assureur ne voulait pas faire évoluer les prestations dès le 1er octobre.
  3. La Direction ne voulait pas mettre en place un compte de participation permettant d’utiliser en différé cet excédent.
  4. Nous n’avons pu qu’accepter sa proposition de baisser de façon exceptionnelle et temporaire les cotisations, une baisse au bénéfice des deux parties.

Un fonds social est mis en place 

  • Ce fonds social permettra d’aider par exemple les personnes en difficulté et devant faire face à des soins couteux.
  • Il est doté d’un financement de 5% des excédents techniques du régime.

Nos conditions d’adhésion et d’information vont s’améliorer

  • Les salariés dont le conjoint dispose, via son entreprise, d’une mutuelle famille obligatoire (incluant le conjoint), sont dispensés d’adhésion à notre mutuelle, sous réserve d’en faire la demande au moment où l’évènement se produit. La CFDT a enfin été entendue.
  • Certains salariés dont la situation du conjoint se rapprocherait de celle d’un conjoint sans revenu d’activité  ni de remplacement, pourront bénéficier d’une exonération de la cotisation « conjoint payant » après étude du dossier par une commission paritaire et décision favorable de la Direction.
  • Et enfin, la notice d’information va être améliorée.

Le Gestionnaire est mis en demeure de proposer de meilleurs services

  • La Direction s’est engagée (sans que cela soit inscrit dans l’accord mais nous faisons confiance à nos interlocuteurs Direction) à obtenir un net progrès du niveau de Service fourni par notre actuel Gestionnaire , à défaut la  résiliation du contrat sera posée au 1er juillet prochain.

Les moyens d’une surveillance attentive du régime sont mis en place      

  • Une commission paritaire suivra le régime et travaillera à régler les différends restés non résolus en amont.
  • Chaque salarié pourra soumettre directement ses questions ou problèmes à la commission. Une adresse mail générique permettra à chacun de pouvoir dialoguer avec les membres de cette commission.

Les retraités attendent une étude complémentaire de l’assureur pour avoir accès aux nouvelles conditions et conservent l’accès au tarif et au niveau de garanties actuels

  • Les retraités peuvent adhérer à un contrat comportant a minima les garanties actuelles pour une cotisation de 115€ par mois. À notre demande expresse, l’assureur étudie l’attribution des nouvelles garanties aux retraités et il étudie également de donner la possibilité à leur conjoint d’y adhérer pour un tarif de 115€ également. On surveille tout ça !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.