Qui télétravaille à Worldline ? Pourquoi et comment ?

37% de télétravail régulier au 31 octobre 2019 : une organisation plébiscitée par les hommes et les femmes

A fin Octobre 2019, nous sommes 1300 à télétravailler régulièrement sur un total de 1475 salarié.e.s au sein de l’Unité économique et sociale Worldline France.

+11% en deux ans ! Nous étions 26% en 2017. Le télétravail, ça compte et c’est même très important à Worldline !

Et en France ? Le télétravail, c’est comment ?

Les statistiques Nationales produites par la DARES : En 2017, le télétravail régulier est une pratique encore peu répandue. En 2017, seuls 3 % des salariés le pratiquent au moins un jour par semaine. Les télétravailleurs sont majoritairement des cadres (61 %) et sont relativement plus nombreux dans les métiers de l’informatique et de la télécommunication. Consulter les statistiques Nationales ? lire ici

Les femmes légèrement devant les hommes face au choix du télétravail, avec 30% de femmes parmi les télétravailleurs alors que le taux de femmes dans l’entreprise en France est de 24,14% en 2018.

Le télétravail est pratiqué sur tous les sites dans des proportions variables

Bezons en tête en nombre : la logique temps de transport semble primer.

Villeurbanne très en retrait ? Ce serait en lien avec une plus grande jeunesse mais aussi du télétravail non déclaré ou télétravail gris. A analyser et approfondir certainement. A suivre donc.

Paris Rivoli interroge également.

Vendôme avec sa majorité d’exploitants en organisation 24/24 7/7 s’inscrit dans une logique métiers qui ne permet pas de télétravail régulier.

Les cadres logiquement représentent 93% des télétravailleurs. La logique autonomie dans son travail ressort.

La question reste à analyser et travailler pour les agents de maîtrise et les techniciens. on y reviendra donc.

La formule variable plébiscitée par 87% d’entre nous : la logique métier est une évidence

Données Source : Bilan télétravail arrêté au 31 Octobre 2019 produit par l’entreprise.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.