Tag Archives: dialogue social

Worldline et la « prime » MACRON : Etape 1 La CFDT se bouge ..

En réponse à la sollicitation du Gouvernement MACRON,  plusieurs entreprises ont d’ores et déjà annoncé agir concrètement. Coté Worldline ?

Augmentation de nos salaires en 2018 : Votre avis nous intéresse !

Bonjour à tous(1),

La dernière réunion de négociation sur la rémunération et le partage de la valeur ajoutée s’est déroulée le mercredi 23 mai. La Direction nous a présenté son projet « final » qu’elle soumet à la signature des organisations syndicales représentatives, CFDT et CFTC. Après une présentation des propositions principales de la Direction, nous vous soumettons plusieurs éléments d’analyses et partageons avec vous nos différentes craintes. Vous aurez alors tout en main pour nous faire part de votre avis sur ce projet.

C’est tous ensemble que nous contribuerons à faire de Worldline une entreprise plus juste. Merci pour votre participation ! Les équipes CFDT & CFTC

Le projet de la Direction


Sur les augmentations générales : 

La Direction s’est alignée sur notre revendication :
• Pour les salariés ne bénéficiant, ni d’une prime d’objectifs, ni d’une prime commerciale dont le salaire annuel fixe temps plein est inférieur ou égal à 79 464 euros bruts : une augmentation au 1er juillet 2018, sans rétroactivité, de 40 euros bruts par mois correspondant à un total de 520 euros bruts pour une année complète
• Pour les salariés bénéficiant d’une prime d’objectifs ou d’une prime commerciale dont le salaire annuel fixe temps plein est inférieur ou égal à 55 625 euros bruts : une augmentation au 1er juillet 2018, sans rétroactivité, de 40 euros bruts par mois correspondant à un total de 520 euros bruts pour une année complète
L’enveloppe consacrée aux augmentations générales avoisine 1.09% de la masse salariale.


Sur les augmentations individuelles :

Un budget de 2,91 % de la masse salariale totale sera consacré à l’enveloppe des augmentations individuelles applicables au 1er juillet 2018 sans rétroactivité. La sélectivité dans l’attribution de ces augmentations individuelles sera de 70% minimum de l’ensemble des salariés.

Au total, les budgets d’augmentations générales et individuelles représenteraient près de 4% de notre masse salariale, soit une enveloppe supérieure à 5 millions d’euros.


Partage de la valeur ajoutée

Sur la participation et l’intéressement

La direction du groupe Worldline conviera les organisations syndicales représentatives à une négociation en vue d’aboutir à la conclusion d’un accord sur chacune de ces thématiques.


Sur la PIVA

La Direction propose une mécanique identique à celle de l’année dernière pour déterminer la taille de l’enveloppe des PIVA :

Le budget total de la PIVA de l’exercice 2018 pourra être porté à 0,55 mois de salaire mensuel de base de tous les collaborateurs concernés en fonction du multiplicateur collectif du périmètre global Worldline (« Global WL Multiplier ») prévu pour les bénéficiaires d’une prime d’objectifs supérieure à 25000€. Il était normalement fixé à 0.5 mois de salaire dans nos statuts.


Notre analyse du projet de la Direction

Remarquons tout d’abord que le projet de la Direction est de bien meilleure qualité que les copies des années précédentes. C’est donc un premier bon point.

Néanmoins plusieurs propositions sont loin d’être satisfaisantes :

Sur le partage de la valeur ajoutée :

Le principal couac réside dans l’absence de garantie concernant un meilleur partage de la valeur ajoutée. La Direction ouvrira des négociations sur les thématiques de la participation et de l’intéressement mais sans aucune obligation d’obtenir un accord satisfaisant. Elle sous-entend dès maintenant que la participation n’est pas un dispositif adéquate à la distribution de la richesse que nous créons. La mise en place d’une formule dérogatoire semble exclue.

Elle est plus friande de l’intéressement et devrait accepter d’ajouter dans notre formule un bonificateur en lien avec notre prise de commande. Mais rien de vraiment révolutionnaire malheureusement, un gain de 300 000€ serait déjà beaucoup.

C’est donc décevant.

Sur les augmentations,

Nos craintes résident dans l’utilisation de l’enveloppe d’augmentation :

Tout d’abord, 1.25% de l’enveloppe globale devrait être consacrée aux traitements des conséquences de la réévaluation de la grille d’embauche des juniors (réparties en 0,44% du budget AG et 0,81% du budget AI). Etant donné que ces derniers vont rentrer chez Worldline avec des rémunérations supérieures, de nombreux salariés en poste depuis plusieurs années devraient voir leurs rémunérations inférieures à celles des nouveaux embauchés. Nous pensions naïvement que ce budget ne serait pas inclus dans l’enveloppe d’augmentation de la négociation.

Ensuite, une enveloppe de 0,5% sera consacrée à des opérations de rétentions exceptionnelles, afin que la Direction puisse réagir promptement aux premiers signes de bougeotte de salariés « clés » de notre organisation. Les modalités de distribution de cette enveloppe sont opaques, il est probable que la sélectivité de 70% ne lui soit pas appliquée.

Projet de bien meilleure qualité mais qui ne traduit malheureusement pas une volonté de la Direction de réorienter durablement notre politique salariale vers plus de justice. Nous craignons que ce projet se limite à la nécessité d’apporter une réponse à des difficultés opérationnelles (Nombreux départs, problèmes de recrutement, etc.). Des lors que la conjoncture sera plus favorable pour la Direction, nous retrouverons des propositions équivalentes à celles des années précédentes.

Pourtant nous sommes convaincus que nos difficultés actuelles (Sous staffing de nombreux projets, difficultés pour retenir et attirer des salariés) sont le résultat direct d’une politique salariale médiocre depuis plusieurs années.

Nous continuons à croire qu’une entreprise comme la nôtre a les moyens de faire beaucoup mieux. Un partage plus juste de la richesse est une nécessité.


Votre avis nous intéresse
Devrions-nous signer ce projet ou bien est-il préférable de le repousser ?

Qu’en pensez-vous ? Donnez-nous votre avis via un rapide formulaire en ligne !

Merci beaucoup pour votre participation

Toute l’équipe de la CFDT et de la CFCT
Bien à vous

 

(1) Ce texte est une construction intersyndicale unitaire mise en place dans un délai très court. Il est donc , par définition, synthétique car destiné à délivrer les données pour vous permettre de donner votre avis. Retrouvez notre éclairage CFDT disons plus personnel et plus complet sur les différents sujets de cette négociation ici.

Notre couverture Santé évolue : Découvrez ici vos nouveaux droits ..

Le contexte

Dès juin 2017, la CFDT a pris l’initiative d’officiellement demander l’ouverture d’une négociation en vue d’obtenir plusieurs points d’amélioration de la couverture santé des salariés du groupe. La direction a ouvert cette négociation et elle a trouvé sa conclusion le 12 février 2018 par la signature d’un avenant à l’accord initial.

Des changements en trois points :

  • Une Amélioration de prestations
  • Un élargissement des bénéficiaires en direction des enfants
  • Des évolutions tarifaires, et dans les répartitions des prises en charge salarié-employeur – conjoints payants.

Amélioration des prestations :

DENTAIRE : RETROACTIF A COMPTER DU 1ER JANVIER 2018

  • inlays/onlays remboursés à 700% BR(*) au lieu de 450% BR ;

HOSPITALISATION :

  • frais de séjour : 250% BR au lieu de 200% BR,
  • forfait hospitalier : 20 € au lieu de 18 €
  • honoraires obstétrique, anesthésie, chirurgie (hors OPTAM-CO) : 225% BR au lieu de 100% BR

OPTIQUE :

  • intégration de la Pose d’Implant Oculaire dans le Forfait Chirurgie de l’œil

CONSULTATIONS :

  • Généralistes (hors OPTAM): 150% BR au lieu de 100% BR
  • Spécialistes (hors OPTAM): 175% BR au lieu de 100% BR

ACTES HORS NOMENCLATURE :

  • ajout de l’étiopathie et de la consultation de tabacologues non-médecins

Amélioration de la prise en compte des ayants droit en faveur des jeunes

  1. Le bénéfice du régime est étendu :
    • aux jeunes de moins de 26 ans effectuant un service civique,
    • et aux étudiants de moins de 28 ans effectuant une année de césure (sauf activité rémunérée).
  2. Pour les jeunes de moins de 28 ans sans activité professionnelle, qui ne seraient dans aucun des cas ci-dessus, possibilité nouvelle de bénéficier de l’ensemble des garanties pour une cotisation de 0,5 %. Cette disposition est expérimentale pour 2018.

Des modifications tarifaires et dans la prise en charge salarié-employeur-conjoints payants à compter du 1e avril :

L’amélioration des prestations est mise en place par une sur-complémentaire dont la prise en charge financière se fait dans les conditions suivantes  :

  1. à coût constant pour les salariés et leur famille à charge (taux 1,255 %),
  2. avec un surplus de cotisation de 0,02 % pour les conjoints payants (de 0,69 à 0,71 %),
  3. une augmentation de 0,05 % de la part employeur (soit un taux amené à 1,465 % ce qui porte la part employeur à 53,9 % de la cotisation).

Ouverture d’un fonds social

  • Ce fonds social est mis en œuvre dès maintenant.
  • La négociation a permis qu’il soit doté de 160 000 € dès son démarrage.
  • Il est destiné à dispenser des aides pour faire face à des dépenses de frais de santé exceptionnelles, ou qui dépassent les capacités financières des salariés (et sous conditions de ressources). Il pourra également permettre des actions collectives.
  • Les assistantes sociales doivent être sollicitées pour pouvoir bénéficier des aides de ce fonds.

 

  • (*)BR : Base de remboursement Sécurité Sociale
  • (**) OPTAM : L’option pratique tarifaire maîtrisée (OPTAM et OPTAM-CO) est une convention entre la Sécurité Sociale et les médecins qui acceptent de stabiliser leurs dépassements d’honoraires.

CONTACTEZ-NOUS POUR TOUTE QUESTION OU PROBLÈME SUR NOS RÉGIMES SANTE PRÉVOYANCE . NOUS AGISSONS DIRECTEMENT AUPRÈS DE NOS PRESTATAIRES PAR NOTRE PRÉSENCE ET ACTION AU SEIN DES INSTANCES DE SUIVI DE NOS RÉGIMES.

A vous lire ..

Santé Prévoyance : amélioration de la couverture en cours

Le contexte de cette négociation

Une unique couverture, de très bon niveau , pour tous et pour toutes   – 16 000 salarié.e.s du Groupe Atos en France , leurs 15 000 enfants et 6 000 conjoint.e.s -. a été mise en place en 2016. Le régime a fait ses preuves depuis 2 ans, tout en restant perfectible.

Nous y sommes attentifs en permanence, avec vous. Si, à l’époque, seules la CFDT et l’UNSA s’étaient engagées sur le contenu de l’accord, il semble que certaines OS changent d’avis aujourd’hui. Tant mieux !

 

La mise en place d’un fonds  social d’entraide et de solidarité.

Ce fonds doit permettre de vous aider à faire face à une situation d’urgence, d’ordre social ou économique. Il devrait être utilisable dans les semaines qui viennent. On vous en dira plus très vite sur les modalités d’utilisation.

 

Un régime dont l’équilibre financier est légèrement excédentaire

Ce léger excédent annoncé a amené le collectif CFDT  à proposer, dès Juillet dernier, de l’utiliser dans le cadre de nos travaux permanents d’amélioration de la couverture .

La direction a accepté d’ouvrir une négociation qui a débuté par une première réunion le 6 décembre dernier.

 

L’initiative CFDT partagée et soutenue intersyndicalement

·         Augmenter la participation employeur

·         Améliorer la prise en compte des enfants non-salarié·e·s jusqu’à 28 ans

·         Améliorer la prise en compte des conjoint·e·s ayant des ressources peu élevées

·         Diminuer le reste à charge pour les postes de dépenses les plus sensibles (inlays, spécialistes, etc…)

 

Vous avez la parole

Que pensez-vous de ces projets ?

Quel est votre propre vision de notre couverture. Santé et Prévoyance ?

N’hésitez pas à interéagir , témoigner  et critiquer .. Il nous faut connaitre vos interrogations pour les porter dans les instances ou les solutions sont travaillées 🙂

 

Réunion de négociation courant janvier – février à suivre.

On vous tient au courant très vite.

La semaine sociale du 24 au 28 avril 2017

Cette semaine, au menu

 

  • Séance de négociation sur le Droit Syndical, Volet Moyens, lundi matin à Bezons, négociation Groupe

 

  • Séance de Négociation Accord de méthode , mardi 25 après-midi, négociation périmètre Worldline

 

  • Séance de Négociation Sur les Rémunérations mercredi 26 Matin, périmètre Worldline